ça déroule dans le golf de Gascogne !

Classé dans : Pornic Baïona 2016 | 0

Avec une vitesse moyenne de 6/7 nds, la première nuit passée en mer s’est bien passée pour l’ensemble des 28 bateaux engagés dans la course au large Pornic-BaÏona.

Le bateau de la Direction de course a pu joindre ce matin par VHF quelques concurrents: pour Alternative Sailing et Sail Grib , tout allait bien, rien a signaler. Pencoat quand à lui trouvait que les conditions de navigations étaient un peu humides.

Au pointage de 15H, toute la flotte se trouvait à l’est de la route théorique avec un cap moyen entre 230°/240° ce qui devrait, si les conditions météo prévues se maintiennent les amener directement sur la porte de la Corogne (passage obligatoire) sans avoir à virer de bord.

Le bateau de tête avait déjà parcouru plus de la moitié de la traversée du Golf de Gascogne soit 190 milles sur 350 milles à une vitesse moyenne de 7 nds. Il lui restait 270 milles à faire avant de franchir la ligne d’arrivée à Baïona.

A 20H, compte tenu des conditions météo prévues pour les prochaines heures, les premiers bateaux pourraient passer la ligne d’arrivée dans la nuit de mercredi à jeudi.

Patrice Carpentier sur Groupe 5 nous signale une nav moins “badaboum” depuis la fin de la matinée. Soleil et belle mer cet après midi.

Suivez la progression des bateaux en cliquant sur ce lien: http://pornic-leblog.fr/cartographie/

 

 

 

LES EMBRUNS

Abandon d’Arianne !

Suite à une avarie de grand voile, Samuel Guillaume, SKipper de l’Océanis 473, a été contraint d’abandonner. Il fait route sur Pornic, et est attendu vers 3H du matin.

Poisson frais !

Le bateau du Comité de course aurait bien mangé une coriphène pour le dîner mais c’était sans compter sur l’énergie qu’elle a déployée pour se décrocher ! Un peu plus tard, c’est une baleine de 50 m qui est venue lui rendre visite sur l’arrière du bateau.

 

 

Laissez un commentaire